• Lucie Langelier

LES CHEVAUX ET LA KINÉSIOLOGIE

Dernière mise à jour : 18 nov. 2021

ZAPATA LE BEL ESPAGNOL ET SES TRAUMATISMES DU PASSÉ

kinésiologie animale - kinésio-équine - test musculaire
Les chevaux sont des êtres sensibles doués d'émotions.

Les chevaux sont des êtres sensibles et sont réceptifs à leur environnement et particulièrement aux personnes qui les accompagnent dans leur vie de tous les jours. Ils sont capables de reconnaître des visages sur photos six mois après avoir vu la personne. D’ailleurs, plusieurs études scientifiques tendent à démontrer leurs capacités à nous reconnaître(1) et à comprendre nos intentions(2).


Nous pouvons donc avancer que si les chevaux sont capables de se rappeler des visages des personnes, ils peuvent se souvenirs d’agressions et de traumatismes vécus. Des sons, des objets, des situations dans leur quotidien, peuvent, de ce fait, raviver des souvenirs enfouis depuis des années et remettre en lumière des peurs et émotions qui vont résulter en des comportements inappropriés et incompréhensibles de la part de leur propriétaire.

Fuite en avant, colère, tristesse, apathie, grincement de dents, problèmes d’estomac, peurs, sont autant de symptômes qui peuvent résulter de traumatismes antérieurs.

Au cours de mes séances de kinésiologie avec les chevaux (kinésio-équine), j’ai constaté sur le terrain que des évènements anciens, même parfois vécus des générations précédentes pouvaient se manifester dans le présent.


Par exemple, prenons le cas de Zapata, ce cheval âgé de 11ans, sevré à 2 mois, entier et débourré à 2 ans en Espagne. Du jour au lendemain, il ne se laissait plus monter et manifestait une réelle colère, des angoisses et grinçait des dents.


Contactée par sa propriétaire, je suis venue faire une séance de kinésiologie pour tenter de débloquer la situation avec Zapata.

La recherche des stress vécus et emmagasinés m’a permis de mettre en lumière des évènements importants dans sa vie :

  • sevrage hâtif,

  • débourrage sans ménagement et

  • un passage chez un marchand de chevaux espagnol

Chez ce marchand, une partie des chevaux qu’il avait en sa possession finissaient à l’abattoir. Pendant son passage chez ce maquignon, Zapata a été témoin de départs de congénères à l’abattoir (embarquement dans les camions).


Entre son sevrage, son débourrage, ses changements de propriétaires successifs et son arrivée chez le marchand de chevaux, Zapata a vécu des stress importants qui ont généré des peurs, des émotions, des appréhensions qu’il a enfouies au plus profond de lui tout en poursuivant «sa vie de cheval».


Une situation vécue il y a plusieurs années peut provoquer des répercussions fortes aujourd'hui.

C’était donc un cheval calme mais jamais vraiment détendu que j’ai rencontré la première fois.


Au vu des éléments mis en lumière lors de la séance de kinésiologie, j’ai approfondi avec la propriétaire et recherché s’il y avait des évènements marquants survenus les derniers temps dans l’environnement de Zapata. Sans surprise, j’ai pu faire le lien entre des situations de son quotidien, «anodines» à nos yeux, mais très angoissantes pour le cheval, et ses peurs et ses appréhensions enfouies depuis des années.

En effet, un mois et demi plus tôt, pour tenir compagnie à son cheval (étalon) la propriétaire avait fait l’acquisition d’un poney. Dans cette même période de temps, le propriétaire de l’écurie, suite à des départs de chevaux, avait réorganisé l’occupation des paddocks et avait déplacé certains chevaux.


Ces deux évènements n’ayant à nos yeux aucunes relations avaient déclenché chez Zapata de la peur et de la colère au point qu’il le montrait lorsqu’il était monté.


En fait, ces deux évènements, mis en lumière par la séance de kinésiologie, avaient réactivé des mémoires de peur liées aux départs à l’abattoir (départs et mouvements des chevaux dans les paddocks) et une peur de l’abandon (peur perçue et amplifiée par l’arrivée du poney «elle va me remplacer»).


Après identifications de toutes les sources de stress liées à ces mémoires et corrections énergétiques, le mal être lié à ces situations s’est estompé et sa propriétaire à pu se remettre en selle avec lui sans difficultés.

Étant donné son passé douloureux, nous avons convenu de refaire des séances pour nettoyer son passé douloureux. Il aura nécessité au total deux séances pour aller jusqu’au bout avec, comme résultats, un cheval apaisé, calme et complètement libéré de ses peurs et de ses angoisses!


Le MIRACLE de la KINÉSIOLOGIE !!!



(1) Les chevaux experts en reconnaissance faciale

(2) Les chevaux comprendraient nos intentions

Unwilling or willing but unable: can horses interpret human actions as goal directed?




338 vues0 commentaire